Il y en moi une volonté de savoir qui prime la volonté d'être heureuse. Je ne pourrais jamais être heureuse en fermant les yeux.
L’horreur de ma vie, c’est la solitude. Parce que je suis une infirme. Je ne puis pas joindre les autres, jamais. De là, ces intoxications par un sentiment, et ces débauches de matière spirituelle.
Ce qui m'est terrible ,ou du moins ,ce qui m'est inacceptable, ce n'est pas mourir. Ce qui est terrible ,c'est de mourir avec l'âme que j'ai eu ces temps-ci , une âme qui n'est que révolte, qu'horreur, que refus, qui ne pardonne pas, qui ne peut pardonner.
Mon corps est trop Ă©troit pour moi, et l'air n'y entre pas assez pour que je parle. L'univers est plein de personnes qui respirent, qui respirent, et qui n'ont rien Ă  dire. Je veux sortir. Je n'aurai pas le temps. Je nage Ă  contretemps. Mais le temps est tari.
↓

Ĺ’uvres de Catherine Pozzi




Catherine Pozzi, Très haut amour - Poèmes et autres textes, éd. de Lawrence Joseph et Claire Paulhan, Gallimard, coll. « Poésie » n° 378, Paris, 2002, 156 p. (ISBN 9782070421053)
Catherine Pozzi, Poèmes, Gallimard, coll. Métamorphoses n° 55, Paris, 1959, 48 p. (ISBN 2070252248)
Catherine Pozzi, Œuvre poétique, texte établi par Lawrence Joseph, La Différence, coll. « Littérature », Paris, 1988, 180 p. (ISBN 9782729103194)
Catherine Pozzi, Agnès, présentation de Lawrence Joseph, La Différence, coll. « Minos », Paris, 1988 et 2e éd. 2002, 64 p. (ISBN 9782729114138)
Catherine Pozzi, Peau d'âme, préface de Lawrence Joseph, La Différence, coll. « Philosophia perennis », Paris, 1990, 144 p. (ISBN 9782729104740)
Catherine Pozzi, Rainer Maria Rilke, Correspondance 1924-1925, présentation de Lawrence Joseph, La Différence, coll. « Littérature », Paris, 1990, 93 p. (ISBN 9782729104726)
Catherine Pozzi et Jean Paulhan, Correspondance 1926-1934, édition établie par Françoise Simonet-Tenant, Éditions Claire Paulhan, coll. « Pour mémoire », Paris, 1999, 216 p. (ISBN 9782912222060)
Catherine Pozzi, Paul Valéry, La flamme et la cendre - Correspondance, édition de Lawrence Joseph, Gallimard, coll. « Blanche », Paris, 2006, 720 p. (ISBN 9782070772544)
Catherine Pozzi, Journal : 1913-1934, préface de Lawrence Joseph, texte établi et annoté par Claire Paulhan, Ramsay, Paris, 1987, 678 p. Réédition chez Seghers en 1990. Reprise en 1997, sous nouvelle couverture rempliée rouge, par les Éditions Claire Paulhan. Réédition chez Phébus, coll. « Libretto », Paris, 2005 (édition augmentée, 798 p.), (ISBN 9782752900449)
Catherine Pozzi, Journal de Jeunesse 1893-1906, Éditions Verdier, Paris, 1995. Édition reprise, en 1997, sous nouvelle couverture rempliée coquille, par les Éditions Claire Paulhan, 290 p. (ISBN 9782912222022)

Biographies et Ă©tudes

Agnès Besson, Lou Andreas-Salomé, Catherine Pozzi, Deux femmes au miroir de la modernité, L'Harmattan, coll. « Ouverture philosophique », Paris, 2010, 378 p. (ISBN 9782268069333)
Pierre Boutang, Karin Pozzi et la quête de l'immortalité, La Différence, coll. « Mobile Matière », Paris, 1991, 343 p. (ISBN 9782729106546)
Nicolas Cavaillès, L'Élégance et le Chaos - Correspondance de Catherine Pozzi avec Raïssa et Jacques Maritain, Hélène Kiener, Audrey Deacon, Éditions Non Lieu, Paris, 2011, 268 p. (ISBN 9782352701033)
Mireille Diaz-Florian, Catherine Pozzi. La vocation à la nuit, préface de Claire Paulhan, Aden, coll. « Le cercle des poètes disparus », Bruxelles, 2008, 347 p. (ISBN 9782848400150)
Lawrence Joseph, Catherine Pozzi. Une robe couleur du temps, La Différence, Paris, 1988, 340 p. (ISBN 9782729103187)
Anne Malaprade, Catherine Pozzi, architecte d'un univers, Larousse, coll. « Jeunes talents » Paris, 167 p. 1994 (ISBN 9782035200310)
François-Bernard Michel, Prenez garde à l'amour - Les muses et les femmes de Paul Valéry, Grasset, coll. « Cahiers Rouges », Paris, 2003, 220 p. (ISBN 9782246653295)
Françoise Simonet-Tenant, Catherine Pozzi : le Journal comme laboratoire de l'oeuvre, Item - En ligne [archive], mis en ligne le 1er septembre 2007
Françoise Simonet-Tenant, Le cahier août-décembre 1927 de Catherine Pozzi, Genesis - En ligne [archive], 32 | 2011, mis en ligne le 25 septembre 2012